Pourquoi ne peut-on pas vivre sans sommeil ?

  • Par kjhg

Même si la fonction du sommeil reste encore parée de mystères, les scientifiques ont découvert que le sommeil aide le corps de plusieurs manières :

Notre corps a besoin de sommeil pour se restaurer. Comme l’explique SciTechdaily, le sommeil permet aux cellules de se réparer et de repousser. L’observation fait état de divers processus pendant le sommeil : réparation musculaire, synthèse des protéines, croissance des tissus, libération d’hormones.


Lire aussi : Comment les bruits blancs, roses et bruns peuvent vous aider à mieux dormir ?


Le sommeil permet à vos neurones de se réorganiser. En dormant, on permet au cerveau d’éliminer les déchets, ou plus précisément : le système glymphatique élimine les sous-produits toxiques de votre cerveau, qui se sont accumulés pendant la journée.

De plus, comme l’indique le Centre d’investigation et de recherche sur le sommeil, la recherche suggère que le sommeil a un impact sur le fonctionnement de la mémoire. Il permet de "convertir" les souvenirs à court terme en souvenirs à long terme. Le sommeil est également un éboueur puisqu’il efface les informations inutiles qui pourraient encombrer le système nerveux.

Grâce à ses actions sur les fonctions cérébrales, le sommeil a un effet positif sur l’apprentissage, la résolution des problèmes, la créativité, la prise de décision et la concentration.

Pourquoi ne peut-on pas vivre sans sommeil ?

Dormir nous permet de réduire nos besoins caloriques en passant une partie de notre journée à fonctionner au ralenti. La recherche suggère que 8 heures de sommeil peuvent produire une économie d’énergie quotidienne de 35% par rapport à un éveil complet. Cette théorie est liée à notre histoire et suggère que l’on garde de l’énergie pour plus tard, quand la lumière est disponible pour pouvoir chasser efficacement…

Comme l’explique le site de Santé.fr, le sommeil aurait un impact positif sur la santé cardiaque. Le CDC affirme même que le manque de sommeil est associé à des facteurs de risque de maladie cardiaque comme l’hypertension artérielle.

Si le sommeil a un impact direct sur le corps et la santé physique, il est également important pour la santé mentale. Pendant le sommeil, l’activité cérébrale augmente dans les zones qui régulent les émotions dont l’amygdale qui a un fort impact sur la gestion des émotions. Cette partie du cerveau, située dans le lobe temporal, est en charge de la réponse à la peur, elle contrôle votre réaction lorsque vous faites face à une menace perçue ou une situation stressante. L’amygdale est sensible à votre niveau de sommeil, si vous en manquez, elle risque de réagir de manière excessive. Ce qui explique entre autres pourquoi on a moins de patience quand on est fatigué et qu’on s’irrite pour un rien.


Lire aussi : Ces habitudes alimentaires qui vous empêchent de dormir


L’insuline est une hormone qui aide vos cellules à métaboliser le glucose. Selon des recherches, le sommeil maintient les cellules en bonne santé et permet de diminuer l’insulinorésistance qui peut entraîner une glycémie élevée et, éventuellement, un diabète de type 2.

Le sommeil affecte votre poids en contrôlant les hormones de la faim. Comme l’explique le Réseau Morphée, la ghréline augmente l’appétit et la leptine augmente la sensation de satiété. Pendant le sommeil, la ghréline diminue mais le manque de sommeil déséquilibre la sécrétion des hormones, élève la ghréline et diminue la leptine. Vous avez alors plus de sensation de faim, vous mangez donc plus et vous prenez du poids.

Une étude montre que la privation de sommeil peut inhiber la réponse immunitaire et rendre le corps sensible aux agressions extérieures. Les cytokines, des protéines qui combattent l’infection et l’inflammation, sont produites pendant le sommeil, tout comme certains anticorps et autres cellules immunitaires. Une bonne raison d’aller dormir quand on se sent attaqué par un rhume ou une grippe, le sommeil est un réel remède (sans être un remède miracle).

Le sommeil est indispensable à nos vies et le manque, qu’il soit chronique ou ponctuel, a des effets immédiats sur notre santé. Si la mort par manque de sommeil est assez rare, cela peut arriver.

Dans notre prochain article, nous vous expliquerons les dégâts que peuvent faire 24h, 48h et 72h sans sommeil.

  • Mots clés: