UpCircle

  • Par kjhg

Comment est née la marque UpCircle ?

Anna et William Brightman, les co-fondateurs d’UpCircle, sont frère et sœur et vivent au Royaume-Uni. En 2015, alors qu’ils viennent de recevoir une cafetière pour leur consommation personnelle, ils se rendent compte qu’ils doivent jeter leur marc de café, faute de disposer d’un jardin ou de plantes pour le réutiliser. Ils poussent alors plus loin cette réflexion sur le recyclage, en se demandant combien de personnes sont dans le même cas, à jeter à la poubelle leur marc de café après une seule utilisation.

Et dans l’idée de lutter contre le gaspillage des ressources, ils questionnent également les professionnels. Anna et William découvrent ainsi que les baristas et coffee shopsde Londres doivent payer pour faire enlever leurs déchets de café.

Partant de ce constat, ils ont alors cherché à transformer ce problème en solution de gommage pour la peau à base de marc recyclé qu’ils collecteraient dans les cafés. Pourtant ni l’un ni l’autre n’avait d’expérience ou de formation en cosmétologie. En effet Willliam travaillait dans la financeet Anna en tant que manager dans un supermarché. Mais leur concept était justement de prôner la simplicité et le retour au naturel.

Face au succès de cette initiative, petit à petit l’offre de la marque s’est étendue à toute une gamme de produits cosmétiques circulaires : crèmes de nuit, sérum, exfoliants, masques, mais aussi des accessoires comme les bougies, les lingettes démaquillantes lavables, les rasoirs sans plastique, etc.

En 2018, la marque s’appelle initialement Optiat comme acronyme pour « One’s Person’s Trash Is Another’s Treasure », signifiant alors que les déchets d’une personne sont le trésor d’une autre.

Anna et William participent cette année-là à l’émission Dragons’ Den de la BBC, qui a notamment inspiré l’équivalent français « Qui veut être mon associé ? » diffusé sur M6. Les frère et sœur remportent alors un financement de 50 000 £, mais ils doivent en contrepartie travailler sur l’image de la marque et l’emballage des produits qui n’étaient tout simplement pas cohérents avec la démarche initiale. C’est ainsi que le nom UpCircle a remplacé Optiat, pour refléter parfaitement le principe d’économie circulaire qui est au cœur de la gamme.

UpCircle

UpCircle ou la réussite d’un défi un peu fou dans un secteur ultra concurrentiel

UpCircle met en œuvre depuis ses débuts un concept novateur dans le secteur de la cosmétique. En effet même si l’industrie de la beauté se tourne de plus en plus vers des formulations naturelles, biologiques, véganes et sans tests sur les animaux, Anna et William font figure de pionniers dans la mise en place d’une dynamique circulaire.

Avec une allusion volontaire au terme « upcycling » dans son nom, la marque intègre alors dans son ADN cette action de surcyclage qui consiste à transformer en produits de haute qualité des matières qui semblaient hors d’usage.

Les fondateurs trouvent que le secteur de la beauté, même naturelle, gaspille énormément de ressources. Leur souhait est alors de montrer qu’il est possible de faire autrement pour un résultat totalement satisfaisant. Les soins de la peau UpCircle sont parfaitement adaptés aux différents problèmes cutanés : acné, peau sèche ou sensible, peau terne ou mature. Quant aux autres accessoires de la salle de bain, ils sont formulés sans matériaux issus de la pétrochimie, comme les bougies par exemple qui sont à base de cire de soja et non de paraffine.

Une volonté d’impacts positifs à travers les produits UpCircle

L’upcyclage d’ingrédients alimentaires pour lutter contre le gaspillage

Pour les fondateurs de la marque, « il est important de poser les mêmes questions à nos produits de beauté qu’à nos produits alimentaires : qu’y a-t-il à l’intérieur, comment est-il fabriqué, qui le fabrique et pourquoi le fabrique-t-il ? »

UpCircle considère alors que les ingrédients alimentaires sont dotés de propriétés puissantes pour le corps, autant à l’intérieur lors de leur consommation qu’à l’extérieur pour une application beauté.

Une fois infusé, le café ne perd pas complètement de sa valeur, avec un taux d’antioxydants qui s’intensifie au fur et à mesure. Le marc de café s’utilise ainsi dans les gommages et la marque en a également extrait de l’huile pour confectionner un sérum pour le visage.

Issus de la production d’huile de fruits, les noyaux constituent un sous-produit destiné initialement à être jeté. Pourtant ils ne sont pas dépourvus de bienfaits et possèdent une grande richesse en vitamines pour les soins de la peau.

Après la réalisation de sirop de chai, UpCircle récupère les épices et leur donne une seconde vie en les incorporant dans des savons et des bougies.

Des soins de la peau respectueux de l’océan et des animaux

Les ingrédients chimiques utilisés en cosmétologie conventionnelle sont nocifs pour la peau, mais ils ont également des répercussions sur la vie marine. Parabène, triclosan, silicone, parfum artificiel, sulfates et microplastiques... Tous ces composés hautement toxiques sont trop fins pour être filtrés par les usines de rejets d’eau et s’écoulent jusqu’aux océans, participant alors au désastre climatique.

C’est pourquoi UpCircle n’en utilise pas. En complément des matières premières upcyclées, la marque privilégie les ingrédients naturels ou biologiques, certifiés Cosmos. Les produits de beauté de la gamme sont également réalisés sans cruauté envers les animaux.

Des emballages cosmétiques doux pour l’environnement

Dans l’industrie cosmétique, on rencontre encore fréquemment des flacons en plastique à usage unique, des boîtes multicouches non rechargeables et des couvercles non recyclables.

UpCircle s’engage sur des emballages à 99 % sans plastique. Les pots de cosmétiques ou de bougies sont en verre avec des couvercles en aluminium et les emballages extérieurs sont en carton. L’ensemble est donc recyclable selon les consignes en vigueur. Les pipettes compte-gouttes peuvent quant à elles être déposées dans un espace Terracycle.

Des actions solidaires

Outre les engagements environnementaux à travers ses produits, la marque s’implique également dans des actions à valeur sociétale. UpCircle a notamment envoyé un lot de livres à 135 écoles à travers le Royaume-Uni pour soutenir le mouvement « Black Lives Matter ». Des dons réguliers sont faits à des organisations caritatives et un savon gratuit à été adressé à chaque usager ayant envoyé un mail à son député à l’occasion d’une campagne au sujet de la sécurité des femmes.

  • Mots clés: