Sur les éoliennes en maintenance, la sécurité portée au sommet

  • Par kjhg

Sur les éoliennes en maintenance, la sécurité portée au sommetS'abonnerS'abonnerPassCréer mon comptePassSe connecter Recherche Magazine Magazine NewslettersServicesAppels d'offresFormationsÉvénementsEmploiÉditionsKheoxFournisseurs BTPWebinarsIndices-IndexConstructions et talentsMon compteMes informationsMes newslettersMon fil d'actualité personnaliséAnalyses de JurisprudencesIndices-IndexMon contrat Pass Contact DéconnexionEn direct

  • Présidentielle 2022
  • |CSCEE
  • |Podcast Le Droit dans ses bottes
  • |RE 2020
  • |Majors du BTP
  • Accueil >Technique >Sur les éoliennes en maintenance, la sécurité portée au sommetLes nacelles d'intervention sur les éoliennes sont équipées de deux câbles : l’un dédié à la traction de la cabine, l’autre à la sécurité.- © DRClose LightboxPaul Falzon |le 21/12/2021 | Eolien,Maintenance,Travail en hauteur,Santé-sécurité BTP,AudeMa newsletter personnaliséeVotre demande a été prise en compte.Configurer ma newsletterAjouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnaliséeEolienSupprimerMaintenanceSupprimerTravail en hauteurSupprimerSanté-sécurité BTPSupprimerAudeSupprimerTechniqueSupprimerValider

    A Treilles dans l'Aude, l’entreprise EdiliziAcrobatica assure le nettoyage et l’entretien de machines installées il y a vingt ans. Une activité en plein développement avec la croissance du parc éolien, et qui nécessite des compétences très spécifiques.

    C’est un métier en plein essor : la maintenance des éoliennes se développe à mesure que le parc français s’étoffe et vieillit. Un marché qui concerne au premier chef les entreprises spécialisées dans les travaux en hauteur.

    A Treilles (Aude), neuf compagnons du groupe EdiliziAcrobatica interviennent pendant quatre semaines sur un parc installé il y a vingt ans. Les machines ont récemment fait l’objet d’un reconditionnement des turbines : une opération qui provoque parfois un salissement des pales et des mâts d’éolienne, par le rejet d’huiles hydrauliques. Sur ce parc, six machines sur seize sont concernées par cette pollution visuelle et potentiellement environnementale. EdiliziAcrobatica assure leur nettoyage, et contribue par ailleurs au démantèlement des pales d’une autre éolienne, en fin de vie.

    Préparation depuis la turbine

    Sur les éoliennes en maintenance, la sécurité portée au sommet

    « Nous sommes aussi régulièrement sollicités pour des réparations sur les machines. Quelle que soit l’opération, nos équipes suivent des protocoles de sécurité très précis, définis par les gestionnaires, sur le déroulé des interventions et sur les habilitations électriques nécessaires : la maintenance des éoliennes est une des rares activités où des hommes sont amenés à travailler dans une machine », souligne Jean-Paul Lopez, responsable des travaux spéciaux pour le groupe EdiliziAcrobatica.

    La première étape est en effet d’entrer dans l’ouvrage pour y préparer l’installation de la nacelle. Les éoliennes sont arrêtées électriquement, puis verrouillées mécaniquement. Une fois au sommet, les turbines sont assez hautes pour permettre aux compagnons de travailler debout. Il s’agit de percer la coque pour installer deux câbles : l’un dédié à la traction de la cabine, l’autre à la sécurité. Pour les grandes plateformes, ces dispositifs sont doublés. Une fois installée, la nacelle peut accueillir deux compagnons, qui disposent d’un tableau de commandes pour descendre ou monter l’engin en autonomie. Un troisième opérateur, au sol, est chargé d’orienter la nacelle et de veiller à la sécurité du chantier.

    Qualifications

    Le travail en hauteur impose évidemment des règles très strictes. Les nacelles sont dotées de garde-corps à environ 80 cm de hauteur, et les compagnons d’équipements de protection individuelle (harnais, casque, gants, chaussures). Mais les opérateurs doivent aussi disposer de compétences particulières au métier de cordiste. « Tous nos salariés disposent de qualifications CQP1 ou CQP2 [des qualifications spécifiques aux cordistes, NDLR], et certains ont aussi suivi des formations spécifiques comme le traitement des composites pour la réparation d’éoliennes, précise Jean-Paul Lopez. Nous avons généralisé les qualifications sur les procédures d’évacuations en urgence, avec des entrainements réguliers sur site et la présence systématique sur la nacelle d’un dérouleur automatique. »

    La météo reste une contrainte très forte pour l’intervention sur les éoliennes. Impossible de travailler par un vent supérieur à 10 m/s ou d’effectuer la réparation d’un composite avec un taux d’humidité supérieur à 80 %. Les conditions automnales ont d’ailleurs provoqué plusieurs interruptions sur le chantier de Treilles, avec un retard de six semaines à date. Les machines culminent ici à 60 m, une taille plutôt modeste quand certaines éoliennes de grande capacité montent à 105 m, avec des pales portées de 27 à 45 m.

    Gestion environnementale

    Après la sécurité des compagnons, l’autre défi du chantier porte sur la gestion environnementale du chantier de nettoyage. Les produits utilisés sont biodégradables et ne génèrent pas en eux-mêmes de pollution particulière. L’enjeu est d’éviter que les eaux de nettoyage évacuées du mât et chargées d’huiles hydrauliques n’entrent en contact avec le sol. Pour cela, des bâches plastiques et des feutres absorbants sont positionnés tout autour de l’éolienne.

    Sur le chantier de Treilles, le gestionnaire RES Group a maintenu ce chantier d’entretien malgré le démantèlement prévu du parc. Les éoliennes actuelles doivent être remplacées d’ici un an par des machines de dernière génération, offrant un bien meilleur rendement. Dans un souci d’acceptabilité, les nouvelles machines seront de même taille, et positionnées au même endroit.

    articles les plus lus
  • 10 ans de chantiers à Marseille en 12' | Publié le 27/01/22 à 09:44
  • Ciment d'argile crue : Materrup passe à l’industrialisation dans les Landes | Publié le 26/01/22 à 01:00
  • JO 2024: un ouvrier grièvement blessé sur le chantier du village olympique | Publié le 26/01/22 à 09:13
  • FormationsEstimer et suivre ses coûts de construction9-11 Mars 2022 | Classe virtuelleQualité de l’air intérieur (QAI) en construction et rénovation9-10 Mars 2022 | ParisRéaliser des travaux en présence d’amiante9 Mars 2022 | Classe virtuelleToutes nos formationsEvénements
    • Mots clés: