Mettre fin à la violence commise avec des armes à feu

  • Par kjhg

Nos communautés devraient être des endroits sûrs et paisibles pour vivre et élever nos enfants, mais la violence par armes à feu comme on l’a souvent vu aux États-Unis est en hausse au Canada. Le taux d’infractions liées à des armes à feu a monté pour une cinquième année consécutive et le taux d’homicides a été le plus élevé en une décennie, 40 % de ces homicides étant liés à des armes à feu. C’est pourquoi nous avons pris l’initiative en mai 2020 d’interdire l’utilisation, la vente ou l’importation d’armes à feu de style arme d’assaut souvent utilisées lors de fusillades de masse. C’est aussi pourquoi nous mettons sur pied un programme de rachat destiné aux propriétaires.

En même temps, nous investissons dans des efforts de prévention et fournissons 250 millions de dollars directement aux municipalités et aux communautés autochtones pour donner aux jeunes à risque l’occasion de prendre part à des activités visant à arrêter la propagation des infractions liées à un gang.

 Mettre fin à la violence commise avec des armes à feu

Les conservateurs se sont juré d’abroger cette interdiction avec l’appui du lobby des armes à feu, ce qui ferait proliférer de nouveau les armes à feu de style arme d’assaut au Canada. Les libéraux croient que des mesures encore plus robustes sont nécessaires pour sortir de nos rues et de nos communautés des armes conçues pour faire un nombre considérable de victimes.

Un gouvernement libéral réélu s’engage à :

Nous continuerons aussi à combattre la violence fondée sur le sexe et lutterons contre la contrebande d’armes à feu grâce aux mesures que nous avons adoptées, telles que :

Les conservateurs n’appuient pas ces mesures importantes et raisonnables et affaibliront les mesures de protection en vigueur pour assurer la sécurité des Canadiens.

  • Mots clés: