Dormir dans sa voiture en hiver : les précautions à prendre

  • Par kjhg

Dormir dans sa voiture : le matériel de base

Pour passer la nuit dans sa voiture, il est impératif de se munir de quelques éléments :

• Une carte routière : permettant de repérer facilement un endroit où se garer ou pour retrouver son chemin ; • Un pare-soleil équipé de ventouses : faisant aussi office de store pour les fenêtres arrière ; • Une couverture et/ou un sac de couchage ; • Un oreiller pour caler la tête ; • Une bâche de taille moyenne, pour davantage d’intimité ; • Un gel désinfectant : notamment en l’absence de point d’eau où se laver les mains ; • Une torche électrique.

Dormir dans sa voiture en hiver : les indispensables

En hiver, les risques d’attraper froid sont plus importants lorsqu’il s’agit de passer la nuit dans sa voiture :

• Pour une température extérieure aux alentours de 0 °C, un sac de couchage est largement suffisant ; • Dans le cas d’une température en dessous de 0 °C, il est possible de prévoir deux sacs de couchage, l’un glissé dans l’autre ; • Porter plusieurs couches de vêtements. Ne pas hésiter à enfiler une cagoule ou un bonnet si besoin ; • Dans les endroits venteux, préférer garer sa voiture à proximité d’un mur ou d’une haie de manière à se prémunir contre les bourrasques ; • Garer l’avant de sa voiture contre le mur, pour une meilleure protection contre le froid ; • Installer un pare-soleil aussi bien à l’avant sur le pare-brise, qu’à l’arrière. L’alu maintiendra un niveau de chaleur optimal dans le véhicule ; • Utiliser un carton pour protéger le pare-brise du givre. • Recouvrir la voiture d’une bâche.

Comment dormir dans sa voiture ?

Dormir dans sa voiture en hiver : les précautions à prendre

Sur la banquette arrière ou assis, la position à adopter dépend du nombre de personnes à bord. Pour dormir sur la banquette arrière, deux alternatives sont possibles.

• Reculer les sièges au maximum de manière à limiter l’espace arrière, prévenant ainsi les éventuelles chutes durant la nuit ; • Pour davantage de confort, notamment en présence d’une autre personne, il est préférable d’avancer au maximum les sièges avant de manière à pouvoir installer un couchage parvenant à hauteur de la banquette.

La position assise reste également possible, notamment le temps d’une petite sieste. Pour ce faire :

• Insérer les attaches de ceinture de sécurité dans les sièges afin de prévenir les maux de dos ; • Recourir à un oreiller de voyage, de type coussin en U, pour un maintien optimal de la tête et du cou ; • Éviter d’installer son cou contre la ceinture de sécurité pour éviter les éventuelles irritations de la peau ; • Dans le cas d’une installation sur la banquette arrière, reculer le siège de devant pour profiter d’un maximum d’espace.

Lire aussi :

  • Mots clés: