Replay Marseille-Cassis 2021 : retrouvez les temps forts qui ont marqué la course

  • Par kjhg

Le départ, l'ambiance, les coulisses de la course, et bien sûr les résultats... Revivez ici la 42e édition de la course Marseille-Cassis.

Pour la 42e édition de Marseille-Cassis, retrouvez ici le replay et tous les temps forts de la course mythique. Présentes sur tout le parcours à pied, à moto ou en hélicoptère, nos équipes vous font revivre les trois heures de direct - et votre arrivée sur la ligne si vous avez participé. Au programme : le départ des 18 000 coureurs, le passage difficile du col de la Gineste, l'arrivée après 20 km de course et bien sûr l'ambiance festive.

La victoire pour Félix Bour

Il a gagné la course au terme d'un sprint phénoménal et fait mentir les pronostics : le vice-champion de France 2021 de 10 km Félix Bour a remporté la première place au terme d'un coude-à-coude acharné avec Morhad Amdouni, grand favori. Félix Bour a battu son record avec un temps de 1h01'55. Après avoir démarré la course sur les chapeaux de roue, le vainqueur de la Coupe d'Europe 2021 de 10 000 mètres a craqué dans la dernière ligne droite et fini deuxième avec un chrono de 01h02'03. Légèrement derrière, Nicolas Navarro a raflé la troisième place avec un temps de 1h05'03.

Côté femmes, moins de surprise : c'est la favorite Mekdes Woldu qui a remporté la première place avec un temps de 1h13'24, faisant honneur à ses chronos habituels. En deuxième position, Liv Westphal a franchi la ligne d'arrivée après 1h14'56 de course. La troisième place féminine a été décernée à la Kazakhe Zhana Mamazhanova qui a terminé le parcours en 1h16'28.

Une arrivée sous les acclamations du public

Mines fatiguées ou victorieuses, le souffle court ou les yeux pétillants, les participants ont profité d'une ambiance bouillante à leur arrivée. Sous les acclamations, le gros du peloton a fini la course en 2h. Performance à saluer : de nombreux coureurs ont bouclé le parcours en moins d'une heure et demie.

Replay Marseille-Cassis 2021 : retrouvez les temps forts qui ont marqué la course

La solidarité était au rendez-vous en cette 42e édition du Marseille-Cassis. Sur la ligne d'arrivée, on pouvait voir des participants courant main dans la main, et d'autres se soutenant physiquement. Le tout avec des costumes extravagants pour certains. Au menu : perruque frisée, kilts et même combinaison Spiderman.Après l'effort, le réconfort : chaque finisher a reçu en guise de récompense une médaille écoresponsable en bois et des ravitaillements.

La Gineste haute en couleur

La Gineste n'a pas failli à sa réputation. Comme chaque année, cette montée de 5,4 km au dénivelé de 246 mètres était l'étape la plus redoutée des participants. À 10 km, son passage marque la moitié du parcours. Pour cette 42e édition, les coureurs ont dû affronter un défi supplémentaire : un vent puissant, contrebalancé par un temps ensoleillé malgré les prévisions pluvieuses.

Ce sont les têtes du classement, Morhad Amdouni et Félix Bour, qui ont franchi le col les premiers après seulement 32 minutes de course. Les deux champions français ont passé la ligne d'arrivé une trentaine de minutes plus tard. Pour le reste des coureurs, le franchissement de cette étape clé s'est faite plus doucement, mais surement. Les coureurs des pelotons grand public ont commencé à arriver sur la montée aux environs de 9h30, soit un peu moins d'une heure après le début de l'épreuve.

Un départ en fanfare

La deuxième vague de coureurs, composée du SAS grand public, est partie quelques minutes après le groupe Élites. Parmi eux, des sportifs du monde entier avec pas moins de 50 nationalités présentes. Les coureurs étaient composés à 67% d'hommes et à 33% de femmes. Tous les âges étaient présents, jusqu'à 85 ans pour le doyen ! Pour les accompagner et les aider à relever le défi, des fanfares et animations musicales étaient réparties sur onze points du parcours. Plus de 900 bénévoles étaient présents pour assister les coureurs, notamment pour les ravitailler en eau, distribuer les dossards, s'occuper des sacs vestiaires et assurer la sécurité tout au long de l'événement. Cette année, Covid oblige, les denrées alimentaires étaient supprimées.

Des coureurs Élites 100% français

Les coureurs Élites et les SAS préférentiels se sont élancés boulevard Michelet avec 10 minutes de retard. Chez les hommes, les deux grands favoris étaient le vainqueur de la Coupe d'Europe 2021 Morhad Amdouni et le participant aux Jeux Olympiques 2021 de marathon Hassan Chahdi. Du côté des femmes, il s'agissait de la championne de France de 10km Mekdes Woldu et la recordwoman de France de 5 km Liv Westphal.

Cette année, le groupe d'athlètes de pointure internationale était composé uniquement de Français. Une 42e édition marquée par l'absence de coureurs africains, notamment kenyans, qui raflaient systématiquement les médailles.

Dans les starting-blocks au stade Vélodrome

Dans les starting-blocks ! Les 18 000 coureurs étaient rassemblés ce dimanche matin boulevard Michelet, à proximité de l'Orange Vélodrome, pour s'échauffer. Pour se protéger de la pluie annoncée, certains avaient opté pour le traditionnel K-way, d'autres... pour un sac poubelle. D'autres, encore, avaient revêtu des accessoires festifs : jupettes multicolores, ou encore cornes de diable en ce jour d'Halloween.

  • Mots clés: