Nigéria : Cette start-up a déjà fourni plus de 12 millions d’emballages durables aux entreprises alimentaires

  • Par kjhg

(Agence Ecofin) - Au Nigéria, la start-up The Paper Packaging Company (TPPC) met à la disposition des entreprises alimentaires des emballages biodégradables. La matière première qui est le papier, est transformée localement pour la conception de différents emballages, dont des sacs, des boîtes à sandwich, des boîtes à pizza, etc.

Efe Oguegbu, cofondatrice de TPPC, trouve que si l’industrie du papier accélère la déforestation, les emballages en papier restent jusqu’ici la meilleure alternative au plastique. En effet, le plastique met entre 500 à 1 000 ans à se décomposer. Qu’il soit jeté dans les décharges ou dans l’océan, il met en danger la vie des espèces aquatiques ainsi que celle des consommateurs humains dans la chaîne alimentaire.

Comme d’autres pays africains (Rwanda, Kenya, Tanzanie), le Nigéria a pris les devants pour limiter l'effet néfaste des sacs en plastique à usage unique qui sont utilisés au quotidien. The Paper Packaging Company s’inscrit ainsi dans une démarche visant à accompagner les efforts du gouvernement nigérian dans la lutte contre la pollution.

Nigéria : Cette start-up a déjà fourni plus de 12 millions d’emballages durables aux entreprises alimentaires

The Paper Packaging Company a déjà fourni plus de 12 millions d’emballages en papier aux entreprises du Nigéria et d’autres pays africains. « Pour chaque produit que nous fabriquons, c'est un sac en plastique de moins qui est utilisé » déclare Efe Oguegbu.

L’entreprise enregistre environ 5 000 clients, dont 1 000 effectuent des achats réguliers tous les 30 jours. A présent, Efe Oguegbu cherche à tester d'autres matériaux durables comme la pâte à papier ou le bambou pour élargir sa gamme d’emballages écologiques.

Aïsha Moyouzame

  • Mots clés: