Les boutiques de luxe voient de longues files d'attente se former en Chine

  • Par kjhg

视频播放位置Les boutiques de luxe voient de longues files d'attente se former en Chine Les boutiques de luxe voient de longues files d'attente se former en Chine

下载安装Flash播放器

Les marques voient le pouvoir d'achat de la Chine comme une protection contre le ralentissement économique mondial

Les clients des villes chinoises de premier rang ont été vus en train de former de longues files d'attente devant les boutiques de luxe au cours du weekend, en raison d’inquiétudes concernant d'éventuelles hausses de prix et des restrictions de voyage internationaux qui les empêcheraient d’aller faire du shopping à l'étranger.

Au Centre financier international de Pudong, à Shanghai, de longues files d'attente se sont formées samedi devant presque tous les magasins de luxe, dont Louis Vuitton, Chanel et Christian Dior. Certains clients ont dû attendre plus d'une heure pour entrer.

Des scènes similaires ont été constatées dans d'autres centres commerciaux haut de gamme, tels que le centre commercial SKP de Beijing et le centre commercial Mixc à Shenzhen (sud).

Les clients ont dit qu'ils voulaient obtenir leurs produits de luxe préférés avant que les prix ne grimpent, et peu sont sortis les mains vides. Une cliente portant une jupe Chanel et portant un sac à main Louis Vuitton a indiqué samedi : « J'ai entendu dire que le prix des sacs Louis Vuitton augmenterait bientôt de 20%, et comme je ne peux pas aller à l'étranger maintenant, j'ai décidé d'acheter mes préférés ici ».

Un assistant vendeur a déclaré qu'il avait entendu des rumeurs de hausses des prix mais qu'il n'avait aucune information officielle.

Les boutiques de luxe voient de longues files d'attente se former en Chine

« Il y a eu beaucoup de monde depuis la fête du Printemps », a noté un membre du personnel du magasin Chanel. Selon un autre employé du magasin, les files d'attente sont particulièrement longues le weekend et les soirs de semaine.

En raison de la forte baisse de leur chiffre d'affaires mondial, les marques de luxe ont augmenté leurs prix pour compenser les pertes. Louis Vuitton a augmenté ses prix à deux reprises au premier semestre de cette année. En mai, il a augmenté les prix de certains de ses produits populaires de plus de 10%, et Dior a augmenté ses prix d'environ 13% en janvier.

Certains clients se sont également précipités vers les magasins parce qu'ils n’ont pas pu se rendre à l’étranger pour faire du shopping durant l’épidémie de COVID-19, a fait savoir Yang Qingshan, professeur à l'Université des affaires internationales et d'économie de Beijing.

« Chaque année, la saison des fêtes est une saison de croissance importante pour les marques de luxe en Europe, où des groupes de touristes chinois dépensent beaucoup d'argent dans les magasins de luxe locaux », a noté M. Yang. « Acheter des produits de luxe dans les magasins locaux peut être moins cher, en particulier dans des pays comme l'Italie et la France. Les touristes chinois sont ainsi devenus une part importante de leurs ventes annuelles ».

Un client devant le magasin Louis Vuitton de Shanghai a déclaré qu'au lieu d'aller à l'étranger, un autre choix pourrait être d'aller dans la province de Hainan (sud), où une zone de libre-échange récemment créée pourrait offrir des rabais importants pour les marques de luxe.

Alors que les revenus mondiaux diminuent en raison de la fermeture de nombreux magasins et sites de fabrication, les marques de luxe internationales se tournent de plus en plus vers le pouvoir d'achat de la Chine.

Selon les statistiques compilées par la société de conseil Bain & Co, le marché des produits de luxe pourrait s'être contracté d'environ 25% au premier trimestre 2020.

Plusieurs grandes marques internationales de luxe ont cité la Chine dans leurs rapports semestriels comme l'un des rares marchés à connaître une croissance positive malgré les vents contraires auxquels fait face l'industrie mondiale.

Alessandro Bogliolo, PDG du détaillant de bijoux américain Tiffany, a déclaré que la société était ravie de voir des tendances encourageantes de hausse des ventes dans la partie continentale de la Chine et dans le commerce électronique, qui ont commencé à rebondir en avril et mai, période où les ventes au détail ont presque augmenté de 90% par rapport à l'année dernière.

Fin juillet, le groupe LVMH a signalé une forte reprise au deuxième trimestre sur le marché de la partie continentale de la Chine, indiquant avoir été témoin d'une « résilience exceptionnelle » chez les consommateurs chinois après que le pays a maîtrisé l'épidémie.

Kering, un autre groupe de marques de luxe qui possède Gucci, Alexander McQueen et Yves Saint Laurent, a déclaré que la Chine était le seul marché de la région Asie-Pacifique où les ventes avaient augmenté, avec une hausse de 6,4% au premier semestre 2020. Il est à noter que certaines marques, dont notamment Gucci, ont enregistré une forte croissance depuis la mi-avril.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
  • Mots clés: