Comment Hermès a échappé à LVMH et en a profité pour prospérer

  • Par kjhg

À l’automne 2010, le Tout-Paris des affaires se préparait à la triste mais prévisible fin d’une époque. Après 173 ans et six générations, Hermès, fabricant de sacs à main pour banquières et de cravates pour leurs maris, allait passer aux mains de LVMH. Le mastodonte du luxe, du champagne aux robes du soir, qui abrite entre autres Louis Vuitton et Christian Dior, avait révélé une participation de 17 %, en hausse. Bernard Arnault, le patron de LVMH, qui a le don de se rapprocher des entreprises qu’il admire, n’a eu qu’à aller chercher quelques héritiers d’Hermès prêts en mal de liquidités. Les banquiers pensaient que le “loup vêtu de cachemire” ne mettrait que quelques semaines à dévorer son élégante proie.

À l’automne 2020, les différents descendants de Thierry Hermès contrôlent toujours l’entreprise familiale et ont battu LVMH à son propre jeu. L’un des leurs, Axel Dumas, a repris le flambeau à un dirigeant extérieur à la famille. M. Arnault a pratiquement disparu du registre des actionnaires d’Hermès pour se tourner vers d’autres cibles, sans toujours réussir : le 9 septembre, LVMH a déclaré qu’il ne lancerait pas une offre de 17 milliards de dollars sur Tiffany, un illustre joaillier américain. À tous égards, Hermès a mené le peloton de tête, avec un chiffre d’affaires qui a presque triplé entre 2010 et 2019, pour atteindre 6,9 milliards d’euros (7,7 milliards de dollars). L’année dernière, ses marges d’exploitation ont atteint 34 %, ce qui constitue le meilleur résultat du secteur. Même si elle a été mise à mal par la Covid-19, sa capitalisation boursière a augmenté cette année pour atteindre 78 milliards d’euros, alors que ses grands concurrents ont vu leur capitalisation baisser.

Comment Hermès a échappé à LVMH et en a profité pour prospérer

“L’année dernière, ses marges d’exploitation ont atteint 34 %, ce qui constitue le meilleur résultat du secteur. Même si elle a été mise à mal par la Covid-19, sa capitalisation boursière a augmenté cette année pour atteindre 78 milliards d’euros”

De nombreuses entreprises, en particulier celles qui ont une [...]

  • Mots clés: