Des sacs à main imprimés en 3D à la Paris Fashion week

  • Par kjhg
Publié le 6 janvier 2022 par Philippe G.

Comme de nombreuses industries, le secteur du luxe s’est lui aussi orienté vers les technologies 3D. Et ce, pour des raisons qui semblent évidentes. Dans ce milieu, laisser libre cours à la créativité et à l’imagination est plus que nécessaire, et l’impression 3D offre cet avantage. De plus, alors que les problématiques environnementales sont de plus en plus importantes, la fabrication additive apparait comme une méthode de production plus durable que les techniques traditionnelles. C’est pourquoi, à l’image de l’entreprise française EAC, de plus en plus de sociétés optent pour les technologies 3D afin de concevoir des produits de luxe. ROCIO, une enseigne de luxe écossaise a elle aussi passé le pas et a récemment dévoilé un sac à main, dont le prototype a été imprimé en 3D.

C’est en collaboration avec le centre de recherche de l’université de Strathclyde que ROCIO a développé le sac à main. Une première pour l’entreprise écossaise, qui n’avait auparavant jamais utilisé la fabrication additive. Hamish Menzies, directeur de la création de ROCIO, explique : « Nous sommes vraiment époustouflés par les résultats. Nous sommes au cœur de la mode durable et nous sommes fiers que chaque accessoire soit un chef-d’œuvre de créativité unique. Les pièces produites sont des œuvres d’art et ce concept unique de sac à main en cuir offre une beauté exceptionnelle dans une forme d’art structurée qui, je crois, repousse les limites du design.”

Crédits photo : Université de Strathclyde

Les bénéfices de l’impression 3D dans le secteur du luxe

Comme expliqué précédemment, la fabrication additive a été utilisée pour concevoir le prototype du sac à main. ROCIO explique que l’usage de l’impression 3D a comme dans de nombreuses situations permis de réaliser d’importantes économies de temps et de coûts. De plus, la société a depuis ses débuts la volonté de proposer à ses clients des produits durables et respectueux de l’environnement. Et comme vous le savez probablement, l’impression 3D permet d’utiliser uniquement la quantité de matériau nécessaire.

En ce qui concerne la finalisation du sac à main, c’est Atelier, une école de mode basée en Espagne, qui s’en est occupée. Ils ont utilisé le prototype imprimé en 3D afin de créer un sac à main entièrement composé de cuir. Pour ceux qui souhaiteraient voir le sac à main ROCIO, il devrait être présenté lors de la Paris Fashion Week en mars prochain.

Que pensez-vous du sac à main ROCIO et de l’usage de l’impression 3D dans le secteur du luxe ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : Université de Strathclyde

  • Mots clés: