Angola Cables et Cabo Verde Telecom ont signé un accord pour étendre le haut débit en Afrique de l’Ouest

  • Par kjhg

(Agence Ecofin) - Les investissements engagés par Angola Cables depuis l’année dernière pour améliorer son offre internationale de connectivité à haut débit se poursuivent. L’entreprise, qui fait de la multiplication des options de routage et redondance un axe majeur de sa stratégie, vient d’ajouter un nouvel acteur à sa liste de partenaires.

Le fournisseur de connectivité Internet par fibre optique Angola Cables a signé, mercredi 8 décembre, un accord de partenariat avec l’opérateur télécoms Cabo Verde Telecom pour développer l’accès au haut débit en Afrique de l’Ouest pour les entreprises. Les deux sociétés conviendraient également d’une coopération commerciale, autour de produits et solutions personnalisés de mise en réseau, à développer à partir des systèmes sous-marins de fibre optique SACS, WACS, MONET et EllaLink auxquels elles sont connectées.

Angelo Gama (photo), le président-directeur général d’Angola Cables, considère le partenariat avec Cabo Verde Telecom comme la « première étape dans une collaboration stratégique plus large […] L'accord ouvrira la voie à l'amélioration des infrastructures et des services de télécommunications dans la région et apportera à terme une contribution positive à l'amélioration de la transformation numérique sur le continent africain ».

Angola Cables et Cabo Verde Telecom ont signé un accord pour étendre le haut débit en Afrique de l’Ouest

Selon lui, « plusieurs synergies commerciales ont été identifiées pour permettre de meilleurs itinéraires et un accès à de multiples liaisons réseau à faible latence qui peuvent promouvoir l'échange de données entre le Cap-Vert et l'Angola et débloquer des opportunités commerciales sur la côte ouest-africaine, du Sénégal à l'Angola ».

Depuis l’année dernière, Angola Cables multiplie les investissements afin de répondre à la demande croissante en connectivité à haut débit qu’expriment les consommateurs, aussi bien sur le marché africain que celui étranger. Alors que plusieurs entreprises accélèrent leur transformation numérique, pour ne rater aucune opportunité de l’économie numérique qu’a accélérée la Covid-19, Angola Cables met tout en oeuvre pour se positionner sur ce segment de marché comme un fournisseur de choix de solutions de connectivité. La société est d’ailleurs en concurrence avec plusieurs acteurs de renom comme Seacom ou Liquid Intelligent Technologies.

L’accord signé avec Angola Cables, João Domingos Correia, le président du conseil d'administration de Cabo Verde Telecom, le voit comme « un instrument important dans notre stratégie d'internationalisation, car il ouvre des portes pour accéder aux marchés d'Afrique australe et des Etats-Unis d'Amérique ».

Muriel Edjo

Lire aussi :

07/05/2021 - Angola Cables a renforcé les capacités du MONET, son système sous-marin international de fibre optique

23/10/2020 - Angola Cables inaugure deux nouveaux points de présence au Brésil

18/05/2020 - China Telecom Global a choisi Angola Cables pour renforcer sa connectivité entre l'Asie, l'Afrique et l'Amérique latine

09/01/2020 - CTM se rapproche d’Angola Cables pour explorer des opportunités d’affaires numériques en Afrique lusophone

  • Mots clés: