Affaire Magali Blandin : son mari s'est suicidé en prison

  • Par kjhg

Jérôme Gaillard, en détention provisoire depuis mars 2021 pour le meurtre de son épouse Magali Blandin à Montfort-sur-Meu - près de Rennes -, s'est suicidé en prison dans la nuit de dimanche à lundi, rapporte Le Parisien . Il a été retrouvé pendu lors d'une ronde des agents de la pénitentiaire, détaillent nos confrères. Le corps de Jérôme Gaillard, 45 ans, «a été découvert dans sa cellule située dans l'aile réservée aux détenus vulnérables ce jour à 03H44» de la prison de Vézin-le-Coquet près de Rennes, a précisé lundi le procureur de la République de Rennes Philippe Astruc dans un communiqué.

«Son corps a été retrouvé pendu à la grille de la fenêtre de sa cellule, au moyen d'une cordelette pouvant être constituée d'un morceau de drap déchiré», a ajouté le magistrat.

À lire aussiAffaire Magali Blandin : le corps retrouvé, le mari mis en examen pour «meurtre par conjoint»

Affaire Magali Blandin : son mari s'est suicidé en prison

Très déprimé depuis son incarcération, cet homme de 45 ans avait entamé une grève de la faim début octobre pour réclamer que ses quatre enfants, âgés de 4 à 15 ans, soient réunis par les services sociaux. «Les mots me manquent face à tant de gâchis», a réagi auprès de l'AFP l'avocat de Jérôme Gaillard, Me Jean-Guillaume Le Mintier. Son client avait entamé une grève de la faim pour pouvoir voir ses enfants -«sa raison de vivre»- confiés aux services sociaux, selon lui. «La dernière fois que je lui ai parlé, il pleurait face à ce champ de ruines qu'il laissait derrière lui et qu'il voulait tenter de réparer en vain», a poursuivi l'avocat.

Un scénario rocambolesque

La disparition de Magali Blandin (42 ans), qui avait quitté Jérôme Gaillard en septembre 2020, avait été signalée le 12 février 2021. Après plusieurs jours de recherches infructueuses, l'homme avait finalement été interpellé en mars et avait déclaré en présence de son avocat «être l'auteur du meurtre prémédité de son épouse».

Jérôme Gaillard avait confessé avoir attendu sa femme dans l'escalier de son immeuble de Montfort-sur-Meu, le 11 février au matin, puis lui avoir asséné des coups de batte de base-ball avant de cacher son corps dans son appartement. Il était revenu la nuit suivante pour effacer les traces de son crime avant d'enterrer le corps, recouvert de chaux vive, dans un trou préalablement creusé dans un bois. Il avait lui-même conduit les gendarmes dans ce bois.

Ses parents âgés de 72 et 75 ans, qui ont reconnu avoir aidé leur fils, sont eux aussi mis en examen et incarcérés dans cette affaire. L'enquête avait révélé un scénario rocambolesque au cours duquel Jérôme Gaillard avait avoué à ses parents avoir mandaté des tueurs à gages géorgiens pour exécuter sa femme contre une somme de 20.000 euros, avant finalement de s'en charger lui-même.

VOIR AUSSI - Le meurtre de Magali Blandin «s'est doublé d'une tentative d'extorsion», déclare le procureur de Rennes

  • Mots clés: