Canadiens : Les joyaux des Ducks ont le dessus sur le Canadien Les joyaux des Ducks ont le dessus sur le Canadien; Trevor Zegras marque un but spectaculaire

  • Par kjhg

Sommaire

MONTRÉAL – Pour ce premier match au Centre Bell en 42 jours, on aurait voulu vous parler d’une prestation inspirée du Canadien, mais les fabuleux jeunes des Ducks d’Anaheim ont empêché le Tricolore de l’emporter.

Voici nos observations de la soirée qui s’est terminée par un triomphe de 5-4 des Ducks.

L’autre bijou de Trevor Zegras

À tout seigneur, tout honneur, on doit entamer ce tour d’horizon avec le sensationnel but Michigan de Trevor Zegras. Le fabuleux joueur recrue des Ducks en a encore mis plein la vue avec cette séquence qui s’est propagée à une vitesse folle sur les réseaux sociaux.

Wow! Zegras marque un autre Michigan!

Moins de 10 secondes après le premier but du Canadien, tôt en deuxième période, Zegras a répliqué de manière si fascinante.

Sans même ralentir profondément en zone offensive, Zegras a placé la rondelle sur sa palette et il a marqué en logeant le disque dans le coin du filet par-dessus l’épaule de l’impuissant Samuel Montembeault.

« C’est impressionnant et c’est arrivé si rapidement. Je l’ai vu mettre la rondelle sur sa palette, mais je ne pensais pas qu’il ferait le tour si vite et il m’a battu de vitesse. C’est un joueur tellement spectaculaire, il est capable de faire une manœuvre du genre chaque match. Je n’avais pas joué depuis une semaine et j’avais eu un seul entraînement. J’aurais aimé avoir une autre sorte de tir pour commencer, mais c’est un super beau but, je vais lui lever mon chapeau », a commenté Montembeault.

Dire que c’était déjà un petit miracle de réussir un tel but en étant immobilisé derrière le filet, Zegras parvient maintenant à l’accomplir en patinant allégrement !

David Savard a bien tenté de le neutraliser avec son bâton, mais le fait mal était déjà fait. On n’a pas pu s’empêcher d’avoir une pensée pour Momtembeault qui n’était en action que depuis 85 secondes.

« Je l’ai vu faire à la dernière seconde, j’essayais d’empêcher la passe et j’ai tenté de le freiner avec mon bâton à la fin. C’est sûr que c’est un but assez exceptionnel. Il faut respecter qu’il a réussi une très belle manœuvre, ce n’est pas facile à faire et il n’y a pas grand-chose à tenter pour l’en empêcher », a admis Savard.

Primeau retiré du match une autre fois...

Canadiens : Les joyaux des Ducks ont le dessus sur le Canadien Les joyaux des Ducks ont le dessus sur le Canadien; Trevor Zegras marque un but spectaculaire

Alors qu’il était encore à l’emploi du Canadien, l’entraîneur des gardiens Stéphane Waite s’était époumoné à dire que Cayden Primeau avait besoin de disputer une multitude de parties dans la Ligue américaine de hockey avant d’être prêt pour la LNH.

Le CH s'est accroché, mais le « Zegras show » était trop fort

Les circonstances particulières et les blessures ont poussé le Canadien à se tourner vers Primeau prématurément. Résultat, le jeune gardien en arrache et il a été remplacé pour une quatrième fois en sept départs. Oui, c’est bien ça, quatre fois sur sept...

Jeudi soir, Momtembeault n’était pas entièrement remis d’une blessure si bien que Primeau a été délégué pour se mesurer aux Ducks. Il s’est fait malmener surtout sur les deuxième et troisième buts des visiteurs (ceux de Cam Fowler et Troy Terry) et il a cédé son poste après le premier tiers.

Les failles, et le manque de confiance, se perçoivent si facilement que ça ne donne rien de le retourner dans la mêlée à court terme.

« On les a vus (les signes que ça n’allait pas) et c’est certain qu’Éric (Raymond, l’entraîneur des gardiens) est encore plus attentif à ça que moi. En même temps, on tirait de l’arrière 0-3 et je ne voulais surtout pas que nos joueurs lâchent », a mentionné Ducharme en précisant que les options sont limitées pour son organisation ces jours-ci.

À lire également

« Ce n’est pas de sa faute, il faut bloquer plus de tirs et effectuer un meilleur travail devant lui, il a été placé dans une position difficile. C’est vraiment juste de retourner au travail et le supporter dans ça. C’est dommage que ça survienne deux matchs de suite, mais c’était de notre faute à la dernière partie », a soutenu Savard avec gentillesse.

Quant à Montembeault, il le comprend très bien.

« C’est sûr, je peux lui parler, Jake (Allen) et Carey (Price) vont le faire aussi. À ma première, année, j’avais eu deux matchs de suite comme ça. J’avais alloué six buts contre Boston et j’avais été retiré contre Toronto ensuite. Si je suis capable de l’aider en lui partageant mon expérience, je vais faire mon possible », a souligné celui qui assure ne pas être inquiet par rapport à son potentiel.

Des occasions bousillées, but de Dauphin sur un lancer de punition

Le Canadien aurait pu mieux s’en tirer dans cette confrontation. La troupe montréalaise menait 7-1 au chapitre des lancers sans avoir pu en profiter. Quelques secondes plus tard, Sam Carrick s’est échappé pour démarrer la domination de sa troupe.

ContentId(3.1400831):Canadiens : Belle feinte de Laurent Dauphin en tir de pénalité (LNH)bellmedia_rds.AxisVideo

Un autre exemple probant s’avère la punition à Ryan Getzlaf quelques minutes plus tard. Le Canadien a été incapable de marquer en avantage numérique. Mais les Ducks, eux, n’ont pas raté leur chance en comptant deux buts quand Laurent Dauphin a été puni pour quatre minutes pour avoir heurté Getzlaf au visage ce qui a mis fin à son match.

C’est dommage d’avoir manqué d’opportunisme puisque Dauphin a réduit l’écart à un seul but avec une très belle manœuvre sur un lancer de punition avec 5 :58 à écouler au match.

Un 1er match de deux buts pour Evans

Cela dit, le Canadien a concédé au moins cinq buts à son adversaire pour la 16e fois cette saison. Une chance que Jake Evans a trouvé le moyen de marquer deux fois, une première dans sa carrière. L’autre filet montréalais a été l’œuvre d’Artturi Lehkonen en supériorité numérique. C’était la sixième fois depuis sept matchs que Montréal comptait dans ces circonstances. Il faut prendre le positif là où il y en a et c’est encore plus vrai pendant une pandémie.

Les deux buts d'Evans étaient très similaires alors qu'il s'est dirigé au but avec efficacité.

« Ouais, c’est sûr, comme équipe, on veut aller au but. Quand tu as de la misère à marquer, c’est souvent le meilleur endroit pour le faire. Comme pour moi aussi personnellement, ce n’est pas évident de compter des buts », a exprimé Evans.

Le Canadien terminera sa semaine samedi contre les Oilers et dimanche contre les Blue Jackets. C’était aussi la première rencontre d’une séquence de huit à domicile.

Zegras vif comme Zorro, Terry s’éclate encore

Mais revenons aux joyaux des Ducks puisque Zegras a enfilé un deuxième but qui semblait aussi facile que son premier. Dès qu’il a aperçu la confusion défensive du CH, il a décoché un tir parfait alors que Momtembeault était voilé par trois ... coéquipiers.

Terry a été complice de ce but, mais il a également touché la cible pour la 24e fois de sa saison extraordinaire avec un lancer précis en supériorité numérique.

Notons que le Québécois François Beauchemin s’est retrouvé derrière le banc des Ducks pour la première fois de sa carrière. L’ancien défenseur inébranlable est venu aider puisque la COVID-19 frappe l’entraîneur-chef Dallas Eakins et son adjoint Geoff Ward.

ContentId(3.1400814):LNH : Sam Carrick se présente seul et déjoue Cayden Primeau (hockey)bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1400816):LNH : Cam Fowler fait payer l'indiscipline de Laurent Dauphin (hockey)bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1400818):LNH : Troy Terry marque un 3e but sur 7 lancers pour les Ducks (hockey)bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1400822):Canadiens : Jake Evans complète la manoeuvre de Pitlick en chutantbellmedia_rds.AxisVideo
Lehkonen profite du harpon raté de Stolarz
Zegras-Terry, Terry-Zegras... rien à faire, c'est 5 à 2
Evans et Pitlick unissent encore leurs efforts

  • Mots clés: