En avoir ou pas

  • Par kjhg

Aujourd’hui, la société a fort heureusement bien changé et l’on peut être un homme sans avoir de sexe masculin dans le cas de la transidentité. « A Good Man » s’intéresse justement à un homme de ce type, Benjamin, un jeune trentenaire qui vit en couple avec une femme. Cette dernière étant stérile, Benjamin, qui n’a pas encore subi d’hystérectomie (opération chirurgicale consistant à ôter l’utérus), va donc interrompre son processus de transition et ses prises d’hormones pour tomber « enceint ».

Le thème de l’homme « enceint » n’est en soi-même pas neuf. En 1973, Jacques Demy faisait accoucher Marcello Mastroianni dans « L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune ». Près de 20 ans plus tard, le réalisateur de « SOS Fantômes », Ivan Reitman, s’amusait à infliger le même sort à Arnold Schwarzenegger (aka « Terminator » ou « Conan le barbare ») dans « Junior ». Des sujets à comédie… Ah ah… Un homme qui porte un bébé ! Cela n’est pas possible !

En avoir ou pas

Marie-Castille Mention-Schaar nous montre pour la première fois à l’écran que justement, si, c’est devenu possible. Une découverte qu’elle a fait par hasard, au détour d’un documentaire.

  • Mots clés: