Pour encourager votre enfant à se brosser les dents, faites-lui des compliments

  • Par kjhg

Des chercheurs ont constaté que les enfants qui recevaient le plus de compliments étaient ceux qui se brossaient les dents le plus longtemps. Explications.Pour encourager votre enfant à se brosser les dents, faites-lui des compliments Pour encourager votre enfant à se brosser les dents, faites-lui des compliments

Tout passe par la confiance en soi. Même ce qui concerne des gestes anodins de la vie quotidienne. Si certaines tâches ne sont pas toujours les plus appréciées des enfants, elles sont pourtant indispensables. C'est le cas du brossage des dents quotidien.

Aux Etats-Unis, une nouvelle étude (source 1) publiée dans Child Development par des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie, de l'Université de Yale et du Sante Fe Institute, a analysé les comportements quotidiens de brossage des dents chez des enfants de trois ans. Les scientifiques ont voulu comprendre le lien entre la persévérance des enfants et l’attitude des parents. Cette étude a été menée auprès de huit enfants de trois ans qui apprenaient à se brosser les dents.

Complimenter son enfant

Pendant seize jours, chaque famille a réalisé des vidéos montrant la persévérance des enfants et le discours des parents. Chaque enfant pouvait se brosser les dents aussi longtemps qu’il le voulait sans que ses parents interviennent. Les chercheurs ont divisé les encouragements en différents types : ceux qui concernaient l’action, ceux qui concernaient la personne et les autres encouragements. Chaque parent a également indiqué son niveau de stress, l’humeur de l’enfant, la durée du sommeil.

Pour encourager votre enfant à se brosser les dents, faites-lui des compliments

Résultats ? La persévérance des enfants fluctue en fonction des jours, elle est étroitement liée au discours des parents. En effet, ce sont les jours où les compliments étaient les plus nombreux que le brossage durait le plus longtemps. "Notre travail démontre également une nouvelle approche pour étudier le développement sain des enfants. Au lieu de se concentrer sur les facteurs qui différencient un groupe d'enfants d'un autre, notre étude a demandé quels facteurs font que chaque enfant ressemble davantage à la meilleure version de soi-même", souligne Julia Leonard, professeure adjointe de psychologie à l'Université de Yale.

Source 1 : "Daily fluctuations in young children’s persistence", Child Development, 14 décembre 2021.

A lire aussi
Auteur :
Johanna Amselem, Journaliste santé
Publié le

Dernières actus

  • Mots clés: