Le regard, préoccupation beauté numéro un à l’ère des vidéo-conférences

  • Par kjhg

Avec la propagation de la pandémie dans le monde, et l’obligation de rester éloigner de sa famille, de ses amis et collègues, les conférences vidéo sont entrées dans les moeurs. Une étude commandée par la marque de soins de la peau StriVectin [1] fait le point sur l’évolution des perceptions et habitudes beauté après cette période unique. Pour les besoins de l’enquête, 2000 adultes américains ont été interrogés sur l’impact du virtuel sur la façon dont ils se perçoivent.

Les yeux en tête de liste des priorités (préoccupations) beauté

Alors que les experts affirment que les caméras vidéo de nos téléphones et ordinateurs peuvent intensifier les ombres autour des yeux et du nez, souligner les imperfections et les rides, il n’est pas surprenant que 69% des personnes interrogées estiment que leur image en vidéo est différente de celle que leur renvoie un miroir.

Le regard est la préoccupation la plus courante concernant son « image vidéo », avec 1 Américain sur 4 déclarant remarquer davantage de cernes sous leurs yeux lors des appels vidéo. 30% déclarent avoir éteint leur appareil photo lors d’un appel vidéo parce que leurs yeux semblaient fatigués à l’écran, et 71% déclarent faire un effort pour arranger le contour de leurs yeux,.

Au total, 37% des personnes interrogées ont utilisé des sérums, des crèmes pour les yeux ou des appareils électroniques, tandis que 34% ont utilisé des produits destinés à camoufler ou atténuer les cernes. 31% ont fait le choix d’accentuer le contour des yeux avec du maquillage et 44% ont cherché comment améliorer leur apparence lors des appels vidéo, tandis que 33% ont même envisagé de recourir à des procédures invasives. 51% déclarent que leurs dépenses mensuelles en soins de la peau ont augmenté depuis le début de la pandémie, et 52% estiment que cette augmentation est le résultat d’une plus grande inquiétude concernant leur apparence.

Le regard, préoccupation beauté numéro un à l’ère des vidéo-conférences

Ces résultats ne sont pas une surprise absolue pour les équipes R&D et marketing de StriVectin. En effet, la marque a enregistré une augmentation à deux chiffres des ventes de ses produits de soins pour le pourtour des yeux au cours de la dernière année.

« Le regard a été l’élément principal de notre apparence pour le monde extérieur au cours de la dernière année, il est naturel qu’il soit devenu notre principal souci », explique Alison Yeh, directrice marketing chez StriVectin.

Les brosses pour cheveux et pour les cils, meilleures amies avant Zoom

Finalement, après une année de réunions virtuelles, 67% des consommatrices américaines interrogées déclarent avoir trouvé comment se présenter sous leur meilleur aspect en vidéo.

Près de la moitié (46%) déclarent que leur principale retouche beauté de dernière minute avant Zoom est... de se brosser les cheveux. Et environ un quart (23%) disent que le mascara est le principal atout de leur beauté avant Zoom.

Concernant ce qu’elles ont ajouté à leur routine beauté, les personnes interrogées ont majoritairement mentionné l’intensification de leur régime de soins de la peau en mettant davantage l’accent sur les zones d’inquiétude.

Mais bonne nouvelle, 56% des Américains déclarent qu’après un an de visioconférences, ils sont désormais plus à l’aise devant la caméra. C’est peut-être pourquoi ils sont nombreux à dire que même après la pandémie, ils préféreront les réunions virtuelles aux rencontres en personne (47% à 44%).

  • Mots clés: