Robert Kardashian, le paternel aimant aux prémices de l’empire familial

  • Par kjhg

Ancien avocat, businessman, père, apprenti cadreur pour ses vidéos de famille, époux, ami… Pendant 60 ans, Robert Kardashian a porté avec fierté ces multiples casquettes. Cet homme de petite taille, avec des cheveux noirs parcourys de quelques mèches blanches sur le devant, est aujourd'hui connu pour son incroyable famille : les Kardashian. Décédé en 2003, il reste ce père respecté et adulé par ses enfants, Kourtney, Kim, Khloé et Robert ainsi que son ex-femme, Kris Jenner.

Depuis plusieurs années, Kim, la cadette de la famille, se passionne pour le droit. Marchant dans les traces de son père, elle a repris ses études pour devenir avocate. Et lundi 13 décembre, a annoncé sur Instagram sa réussite à un premier examen du barreau de Los Angeles, après quatre essais. Pleine de convictions, elle souhaite défendre les détenus qui ont été jugés trop sévèrement et «se battre pour les gens qui ont payé leurs dettes envers la société», a-t-elle expliqué dans une interview pour le magazine Vogue. Un sujet qui a touché de près son père lorsqu’il a défendu son ami O.J. Simpson en 1994.

Kim Kardashian s’est notamment rendue plusieurs fois à la Maison-Blanche pour discuter du sujet avec l’ancien président Donald Trump. Ces entretiens ont abouti à la grâce présidentielle d’Alice Marie Johnson en 2018, condamnée à la prison à perpétuité, suite à une affaire de trafic de stupéfiants. La jeune femme, qui travaillait dans le cabinet de son père avant sa mort, a expliqué qu’elle avait «beaucoup appris auprès de lui», lors d’une interview avec David Letterman en 2020, disponible sur Netflix. Lorsque le journaliste lui a demandé d’où venait cette envie de faire du droit, la vedette de télé-réalité n'avait pas caché que «le lien avec son père était évident».

À lire aussi » Kim Kardashian a financé le rapatriement d’une équipe de footballeuses afghanes qui fuyaient les talibans​

En vidéo, Kim Kardashian s'engage pour les anciens détenus

Coup de foudre

Robert naît le 22 février 1944 dans une famille de rescapés du génocide arménien. Il grandit à Los Angeles dans un foyer aisé aux côtés de ses parents, Arthur et Helen, qui sont très respectés par la communauté arménienne, et fréquente le lycée Dorsey, dans lequel ont étudié de nombreux sportifs comme James Wilkes, ancien basketteur pour les Chicago Bulls, mais aussi le chanteur Mike Love, membre fondateur des Beach Boys. Robert Kardashian obtient ensuite son diplôme de droit à l’université de San Diego, et se lance dans la vie professionnelle. Contre toute attente, il ne devient pas avocat, mais s’investit dans les affaires. En 1973, il cofonde Radio & Records, une revue professionnelle sur l’industrie de la radio et de la musique, avec laquelle il fait fortune.

Un an plus tard, Robert fait la rencontre de Kris Houghton et tombe sous son charme de la jeune femme de 19 ans. Dans une interview pour Slate en 2016, celle qui deviendra Kris Jenner raconte à la journaliste Sheila Weller que la première fois qu’elle est rentrée dans la luxueuse maison de l’homme d’affaires, elle s’est «précipitée dans la chambre d’amis, j’ai fermé la porte, j’ai appelé ma mère et je lui ai murmuré : "Cet endroit est incroyable, tu ne peux même pas imaginer !"». Robert Kardashian tombe amoureux de cette hôtesse de l'air de 10 ans sa cadette, qui souhaite beaucoup d’enfants. Le couple se marie en 1978 et accueille 4 enfants : Kourtney (1979), Kim (1980), Khloé (1984) et Robert (1987).

Revers de fortune

Heureux dans son cocon familial, Robert Kardashian rencontre la star du football américain, O.J. Simpson. Ce grand sportif, vedette des Buffalo Bills et de la NFL (National Football League), est célèbre sur tout le territoire américain pour être l’un des meilleurs coureurs de l’histoire de ce sport. Après une carrière passée sur les terrains de football, il devient commentateur sportif, mais aussi acteur, et jouera dans de nombreux films policiers. Entre les deux hommes, c'est un coup de foudre amical.

Robert Kardashian, le paternel aimant aux prémices de l’empire familial

Leurs épouses, Kris Kardashian et Nicole Brown, deviennent, elles aussi, inséparables et n’hésitent pas à organiser des vacances à la montagne ou à la mer, avec toute la famille. Les enfants Kardashian s’attachent au joueur de football qui devient alors «oncle O.J.». Mais peu après la naissance de leur quatrième enfant, Kris et Robert entament une procédure de divorce, en 1991. L'homme d'affaires a en effet eu vent, pendant plusieurs mois, des infidélités de son épouse. Lorsqu'ils se séparent, il décide de lui couper les vivres. Un mois plus tard, celle-ci épouse celle qui deviendra Caitlyn Jenner.

Le clan Kardashian
Voir le diaporama
10 photos

"Ma vie ne sera plus jamais la même"

4 ans plus tard, une tragédie propulse le jeune businessman et sa famille sur le devant de la scène médiatique. En 1994, les corps sans vie de Nicole Brown et de l'ami de cette dernière, Ronald Goldman, sont découverts. C’est O.J., divorcé de Nicole, qui devient le premier suspect. Accusé du meurtre, il clame son innocence. Une armée d’avocat est convoquée pour participer à ce procès à haute tension : bien sûr, le sportif demande à son meilleur ami de venir le défendre. Robert Kardashian se remet alors à exercer le droit.

De nouveau avocat, Robert Kardashian devient un membre clé de l’équipe de défense d’O.J. Mais l'affaire OJ Simpson sera pour lui un véritable calvaire. Chaque détail en est diffusé à la télévision. Les citoyens américains se souviendront ainsi toujours de cette course poursuite filmée par un hélicoptère, sur l’autoroute 405 à Los Angeles, durant laquelle le sportif, fonçant au volant de sa Ford Bronco pour échapper à son arrestation, menace de se suicider. L'affaire, ultramédiatisée aux États-Unis, ravive les tensions raciales de l’époque. Elle divise non seulement l'Amérique, mais aussi le clan Kardashian.

Kris, qui vient de perdre sa meilleure amie, est persuadée qu’O.J. est coupable. De son côté, Robert a décidé de croire cet ami qu'il défend, et qui clame son innocence : «O.J. Simpson ne m’a jamais menti. Il m’a dit qu’il n’avait pas commis ces crimes horribles et je n’ai aucune raison de ne pas le croire. C’est dans cette optique que j’en suis venu à me tenir à ses côtés pendant son procès», écrit-il dans une lettre adressée à son ex-femme et leurs enfants, reproduite dans l’autobiographie de Kris Jenner : Kris Jenner… And all things Kardashian (2011). En effet, d’après les déclarations des sources proches de la défense au Times en 1995, reprises dans un article du Los Angeles Times, le leader du clan Kardashian, fidèle à ses amis comme à sa famille, a été choisi pour, littéralement, se tenir à côté d’O.J. pendant le procès. Une proximité qui permettrait à OJ de garder son calme pendant que les photos macabres des victimes sont montrées au jury.

Mais malgré son dévouement absolu à son ami, Robert Kardashian commence s'interroger sur l’innocence d’O.J. Simpson, à la fin de son procès. «J’ai des doutes», avait-il déclaré à Barbara Walters lors d’une interview en 1994. «La preuve par le sang (un gant recouvert du sang d' O.J. a en effet été retrouvé sur la scène decrime, NDLR) est la plus grosse épine dans mon pied ; c’est ce qui me pose le plus de problèmes». Lors d’un entretien accordé auTimes en 1994, reprit par le Los Angeles Times, il se confie sur le stress causé par l'affaire, et sur sa famille, qu'il souhaite protéger de tout le brassage médiatique qu’il a subi. «Les sept derniers mois ont eu un tel impact émotionnel sur ma vie – vous n’avez pas idée. L’autre jour, quelqu’un m’a posé une simple question et sans raison, je me suis mis à pleurer. Ma vie ne sera plus jamais la même. Je suis désolé pour ce qui s’est passé, mais je ne faisais qu’aider mon ami, comme n’importe lequel d’entre vous le ferait. S’il vous plaît, ne laissez pas ce qui va se passer dans cette affaire affecter notre famille».

À écouter : le podcast de la rédaction

"Souvenirs de papa"

La famille est au coeur de la vie de Robert Kardashian. Alors que ses enfants grandissent, il se met à filmer au caméscope chaque moment important : leur premier jour de classe, une sortie à la piscine, un anniversaire. «Il venait dans ma chambre tous les soirs pour la prière», explique son fils dans l’épisode «Souvenirs de papa» de la saison 1 de L’incroyable famille Kardashian. «On regardait des vieux films ensemble. Je m’y intéressais vraiment, mais il oubliait toujours d’enregistrer la fin», ajoute Kourtney. Très proche de ses enfants, Robert Kardashian leur transmets ses valeurs : l’importance de soutenir et de protéger les personnes auxquelles on tient est l’une de ses priorités. Même son divorce n’aura pas réussi à détruire sa famille.

Après sa séparation avec Kris et la fin du terrible procès d'O.J., Robert Kardashian reprend sa vie avec la célébrité et le glamour en plus. Après un mariage express avec une certaine Jan Ashley de 1998 à 1999, il épouse une agente immobilèren, Ellen Pearson, celle qui sera toujours dépeinte par les filles de la famille comme leur «méchante belle-mère», en 2003. La même année, il apprend qu’il est atteint d’un cancer de l’œsophage et décède quelques semaines plus tard.

Une tragédie qui laisse une immense cicatrice dans le cœur de Kris et de ses enfants. «Savoir qu’il avait un cancer était une chose, mais penser qu’il allait réellement en mourir.... Je n’ai jamais pensé, même en un million d’années, que cela lui arriverait», déclare Kris Jenner à Giuliana Rancic dans une interview pour E ! en octobre 2004, reprise par le Los Angeles Times. Entre quelques larmes elle ajoute : «Ça pique encore tellement fort, comme si c’était tout frais».

En vidéo, les Kardashian-Jenner, une famille en or

Aujourd’hui les enfants et l'ex-femme de Rob Kardashian n’hésitent pas à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux, dans leur émission de télé-réalité ou sur les plateaux de télévision. Au-delà du côté glamour, l’âme de Robert est encore là. Si Kim est aujourd’hui devenue milliardaire, c’est parce que son père lui aurait appris que si elle avait besoin d’argent elle devrait travailler pour l’obtenir. Et même la pop culture s’intéresse à lui : en 2016, Ryan Murphy lui rend hommage dans sa série American Crime Story: The People vs. O.J. Simpson, dans laquelle il est interprété par David Schwimmer, l'ex Ross de Friends. Ce petit avocat, humble, discret, amoureux de sa famille et de ses amis, a su conquérir le cœur de nombreux Américains. Avec une fille bientôt avocate, son héritage n'a pas fini de perdurer.

La rédaction vous conseille

  • Mots clés: