Nouveau talent : Aurore Gibrien, la make-up artist française à suivre

  • Par kjhg
Beauté
Inspirée par les covers de Vogue des années 70 et 90, Aurore aime faire bouger les lignes du maquillage, détourner les couleurs et préparer ses propres mixtures de pigments. Elle nous livre ici ses obsessions et ses produits fétiches.

Par Frédérique VerleyNouveau talent : Aurore Gibrien, la make-up artist française à suivre Nouveau talent : Aurore Gibrien, la make-up artist française à suivre

Aux pinceaux de notre séance beauté du Vogue de février, Aurore Gibrien, française d'origine caribéenne, nous révèle les facettes de sa personnalité, ainsi que les incontournables de sa trousse de maquillage…

Son inspiration

“Depuis mon plus jeune âge, je suis attirée par le dessin, la peinture, et je pense que cette fibre artistique est vraiment l’une des raisons pour laquelle j’ai choisi ce métier.” L’étincelle qui a tout déclenché ? Les maquillages des grands top models, qu’elle aperçoit sur les covers des magazines. D’ailleurs, ces makeups l’ont tellement marquée qu’elle se souvient encore des dates aujourd’hui : “Iman Bowie pour le Vogue Italie en 1955, Carol La Brie pour le Vogue Italie en 1969, Yasmeen Ghauri pour le Vogue Allemagne en 1992 et Karen Mulder pour le Vogue Paris en 1995.”

Instagram content

This content can also be viewed on the site it originates from.

Sa chance

Nouveau talent : Aurore Gibrien, la make-up artist française à suivre

Tout démarre vraiment à son arrivée dans son agence actuelle, Bryant Artists. “J’ai réalisé ma première cover pour i-D, avec Lous and The Yakuza et le photographe américain Joshua Woods. Puis tout s’est accéléré.” Elle reconnaît que le mouvement sociétal général, célébrant davantage de diversité et d’inclusivité, l’a bien aidée. “Le monde du makeup s’ouvre enfin à des personnalités venant de tous les horizons.” Une ouverture d’esprit qu’elle met également en pratique dans sa façon de travailler, puisqu’elle n’hésite pas à réaliser ses propres mixtures de pigments purs, comme pour cette séance de Vogue, où elle a intégralement chromé, sur l’une des photos, le visage et le buste d’Abeny, la mannequin.

Instagram content

This content can also be viewed on the site it originates from.

Son obsession

Même si chaque maquilleur est singulier, Aurore estime que chacun aborde ce métier avec son propre background éducatif et culturel. “Moi, par exemple, je pourrais dire qu’un maquillage métissé définit ma pratique, tant elle se nourrit de ma culture créole et de mes rencontres diverses.” Avec tout de même un focus sur la bouche : ”S’il est un aspect particulier, dans la complexité de l’art du maquillage, qui requiert toute mon attention, c’est bien la sublimation des lèvres d’un modèle.”

Instagram content

This content can also be viewed on the site it originates from.

Ses 5 produits préférés du moment :

1. Perfecting Skin Tint, Glossier, 24€.

2. Mist and Fix, Make up Forever, 17,50€.

3. Le fard à joues Silky Blush (rose feu), Hermès, 69€.

4. Backstage Eye Palette (amber neutral), Dior, 50€.

5. KissKiss Roselip, Guerlain, 30,74€.

Retrouvez aussi sur Vogue.fr :

Green beauty : cet eye-liner à planter se transforme en fleur

Pourquoi on va toutes vouloir ces patchs Dior absorbeurs de fatigue ?

Les 10 meilleures bases de teint à adopter pour une peau parfaite

Encore plus de Vogue France en vidéo sur Youtube :

  • Mots clés: