Conjonctivite et inflammation de l'oeil

  • Par kjhg
Mal aux yeux

Chat du 13 février 2012 avec les réponses du Dr Eric Gabison et du Dr Maycène Ben M'hamed, ophtalmologistes à la Fondation Rothschild.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

La rédaction d'AlloDocteurs
Rédigé le

Les réponses du Dr Eric Gabison, ophtalmologiste à la Fondation Rothschild

Il s'agit probablement d'un chalazion le traitement est local par anti-inflammatoire, les orgelets sont des infections des cils, ils nécessitent d'utiliser des antibiotiques.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Les kérato-conjonctivites épidémiques peuvent laisser des cicatrices cornéennes limitant l'acuité visuelle. Un traitement au laser Excimer peut être proposé en cas de baisse de l'acuité visuelle. (Idem que celui utilisé dans la chirurgie de la myopie).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Non, il n'y a pas de risque d'épuisement de l'effet. Par contre vous pouvez vous sensibiliser à un des conservateurs (allergie), dans ce cas on change de marque simplement.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il serait souhaitable de réaliser des soins de paupières : gant de toilette, eau chaude (mais pas trop !) et massage des 4 paupières. En plus du traitement par agents mouillants.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il s'agit probablement du traitement classique par unidose d'azithromycine. Dans ce cas précis l'azithromicyne n'est pas utilisée comme antibiotique mais comme anti-inflammatoire, ce traitement peut être répété 3 fois à 15 jours d'intervalle.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il ne faut surtout pas s'automédiquer en dexamethasone 0,16 %. Il s'agit d'un corticoïde qui entraîne des cataractes (opacité du cristallin) et des glaucomes pouvant conduire à la cécité si utilisé sans avis ou contrôle médical de la tension oculaire.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Oui, le port de lentilles de contact doit être le plus strict possible en raison du risque d'infection directement lié à la mauvaise utilisation de celles-ci.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il peut s'agir d'une migraine ou d'une algie vasculaire de la face ou plus simplement d'un syndrome de kératalgie récidivante (qui s'accompagne alors d'une impression de grains de sable), si les douleurs sont récurrentes consultez rapidement.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il s'agit d'une technique utilisant une lentille rigide qui modifie la forme de votre cornée en la moulant pendant la nuit. Pendant une partie de la journée, l'effet peut diminuer la myopie. Il s'agit d'une technique avec ses avantages et ses inconvénients que je ne conseille pas personnellement.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Je vous conseille de consulter rapidement si la baisse de vision n'est pas transitoire et persiste après la migraine.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

La première cause de conjonctivite infectieuse est la conjonctivite virale (par exemple adénovirus) très contagieuse. Elle peut être à l'origine d'épidémie en contexte scolaire. Donc l'éviction scolaire est indispensable pendant la période aigüe (les 10-15 premiers jours). En cas de conjonctivite bactérienne l'initiation d'un traitement par collyre antibiotique diminue la contagiosité et permet un retour plus précoce à l'école (après 5-6 jours).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Dans le cas du syndrome de Gougerot Sjogren il y a une gradation thérapeutique en fonction de la sévérité de l'atteinte : collyres mouillants de plus en plus visqueux, pause de bouchons méatiques au niveau des voies lacrymales, utilisation de collyres anti-inflammatoires par cyclosporine à 0,05 % préparés par une pharmacie hospitalière, sérum autologue en collyre à 20 % également préparé par une pharmacie hospitalière modification des traitements par voies générales (dont la pilocarpine et les traitements immuno-modulateurs).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il existe des pathologies inflammatoires pouvant entraîner aussi bien des uvéites que des sclérites.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il est conseillé de prendre contact avec votre ophtalmologiste. En fonction de votre atteinte il pourrait vous proposer de confirmer l'évolutivité (topographie cornéenne) puis vous proposer le traitement adapté au stade de votre pathologie (cross-linking, anneaux intra-cornéennes, lentilles rigides ou même greffe lamellaire).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Abaissez la paupière et vous verrez en cas de chalazion une inflammation jaunâtre de la conjonctive palpébrale.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Impossible de répondre sans avoir vu la lésion.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Vous présentez probablement une sécheresse oculaire avec kératite, il faut continuer la surveillance avec votre ophtalmologiste afin d'adapter au mieux le traitement (collyre plus visqueux, sans conservateurs etc… ).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Consultez rapidement en cas de douleurs avec œil rouge.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Les réponses du Dr Maycène Ben M'hamed, ophtalmologiste à la Fondation Rothschild

Tout dépend de la cause de ces ulcères. Il y en a qui disparaissent de façon définitive, et d'autres qui récidivent et ont une évolution plutôt chronique.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Le virus vit dans vos ganglions et il se réveille à l'occasion de tout stress (exposition soleil, règles, anxiété, fièvre...). A chaque récidive il faudra consulter pour éventuellement reprise du traitement antihérétique.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

En général avant l'âge de 1 an le canal s'élargit, avec l'aide de massages du coin de l'œil à faire plusieurs fois par jour, si pas d'amélioration n'hésitez pas à reconsulter.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Non si l'épithélium cornéen est sain.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Soins de paupière quotidiens avec massage et consultation en ophtalmologie (mesure de la vision, examen des paupières) il peut s'agir dans certains cas d'une maladie de la peau et des yeux nécessitant un autre traitement.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il faut toujours éviter l'incision car elle détruit vos glandes meibomiennes et consulter un ophtalmo pour un traitement plus approprié, continuez les massages de vos paupières qui sont le meilleur traitement préventif.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il faut faire un bilan immunologique de votre sécheresse qui peut rentrer dans le cadre d'un rhumatisme général nécessitant un traitement spécifique.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Ce n'est pas normal si cela fait plus de 15 jours que vous avez été opérée, il faut reconsulter.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Mettre des lunettes de protection et des larmes artificielles car les vôtres tombent trop vite.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Laser et chirurgie des paupières en fonction des cas.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Lunettes de protection et larmes artificielles car les vôtres tombent trop vite.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

En fonction de la position de votre abcès par rapport à l'axe visuel, le port de lentilles sera interdit pendant les premiers mois.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il faut consulter des spécialistes des uvéites (service du Pr Cochereau à la fondation Rothschild).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Oui.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Tout dépend du stade de kératocône, au début on vous propose lentilles rigides.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Non.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

C'est normal ce n'est pas une conjonctivite tant que l'œil est blanc, utilisez du sérum physiologique pour le nez et les yeux dans tous les cas.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Non il faut consulter pour voir de quoi il s'agit.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

C'est normal.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Oui il faut consulter pour des examens à la fondation Rothschild service du professeur Cochereau.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Zelitrex à cette dose est preventif contre les recidives.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Après quelques mois de guérison oui.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il faut consulter pour savoir la cause.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il faut faire un fond d'œil avec votre ophtalmo en ville.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Il faut consulter pour déterminer la cause.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Non.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

La myopie peut s'aggraver au cours et juste après l'accouchement mais si ca persiste au delà de 6 mois il faut reconsulter.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

On peut veut proposer un laser thérapeutique.Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Ce n'est pas inquiétant mais il doit y avoir une explication (myopie, début de cataracte...).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

Consulter la Fondation Ophtalmologique de Rothschild (Service du Dr Berger et du Pr Cochereau).Conjonctivite et inflammation de l'oeil

C'est physiologique c'est à dire normal ça disparaitra.

Fondation Ophtalmologique de Rothschild (Service du Pr Cochereau).

Ca peut-être la fatigue ce n'est nécessairement pas infectieux.

Il faut consulter aux urgences.

Normalement la distinction est facile à faire pour un ophtalmo il faut consulter.

Si les larmes coulent c'est qu'elles n'ont plus leur fraction lipidique qui leur permet de tenir longtemps il faut consulter en ophtalmo.

C'est peut être une conjonctivite allergique il faut consulter un ophtalmo et faire des tests si nécessaire.

Tout dépend de la cause certaines sont guérissables dans tous les cas les massages après application de gant de toilettes chauffés soulagent.

Vos cornéeS respirent peu sous les lentilles il faut respecter un port quotidien inférieur à 8 heures.

Si il y a d'autres traitements qu'on peut vous proposer mais il faut d'abord consulter.

En général ce n'est pas grave mais on recommande toujours de vérifier son fond d'œil aux urgences.

Il y a une large gamme de larmes artificielles, on donne le choix au patient d'alterner celles qui lui convient le plus en fonction de son activité il y a par ailleurs d'autres thérapeutiques en fonction de la cause.

Il faut absolument déterminer la cause de l'ulcère d'abord consultez un ophtalmo.

Dans tous les cas application répétée d'agents mouillants et de vitamine A pommade puis en fonction de la cause.

Un capillaire est un petit vaisseau qui peut être anormal et éclater.

Les symptômes sont en général peu bruyant et peuvent être causes d'un retard diagnostic il peut s'agir d'une petite gêne d'un flou...

Oui.

Il peut être intéressant d'arrêter tous les collyres des fois car ils ont un certain degré de toxicité mais bien sûr après avis de votre ophtalmo.

Tout dépend de la cause de baisse de vision.

Ca peut être une conjonctivite allergique il faut consulter.

Il faut d'abord trouver la cause il faut consulter aux urgences.

Quand on est au cinéma on cligne moins on renouvelle moins son film lacrymal il faut penser à cligner.

Il faut voir avec votre ophtalmo en fonction de l'évolution de vos lésions.

Il faut faire un examen du fond d'œil.

C'est possible.

Non.

Si vous avez une sécheresse oculaire oui.

C'est le traitement de l'herpès qui peut.

Non.

C'est normal.

Depuis 6 mois ça ne peut pas être un zona consulter aux urgences.

Oui.

On peut la stopper.

Il faut une prescription faite par un ophtalmo.

Oui ça peut être gênant les chalazions.

Il faut consulter.

Si le trouble réfractif est stable depuis plusieurs années oui.

Ce n'est jamais sûr à 100%.

Il faut consulter un ophtalmo.

Pas encore peut-être dans l'avenir.

Une fois au moins.

Vitapos.

C'est votre vitré qui se liquifie et se décolle petit à petit c'est physiologique il faut patienter.

Non mais c'est qu'on est hypermétrope et on accomode beaucoup on peut prendre ça pour de la myopie.

Il faut consulter aux urgences mais un kératocône peut donner ça.

Non.

Non.

Pas forcément.

Probablement immunologique votre système immunitaire qui attaque ses propres antigènes.

Il faut consulter un ophtalmo.

Consulter en urgence.

Oui.

Non.

C'est possible.

Ils peuvent fondre tout seul mais c'est bien de se faire aider par des massages.

En savoir plus

Virale, bactérienne ou allergique, la conjonctivite a de nombreuses causes. Le plus souvent bénigne, cette affection peut présenter des complications. C’est une inflammation ou une irritation de la conjonctive de l’œil, fine membrane qui recouvre le blanc de l’œil et le dessous des paupières.Les causes sont : bactérienne, virale, allergique ou toxique.La conjonctivite peut concerner un seul œil ou les deux yeux. Les signes sont multiples : rougeurs, sensation de brûlures, sensation de sable sous les paupières, écoulement d’aspect purulent, larmoiements, photophobie. Les complications sont possibles mais la conjonctivite est le plus souvent bénigne. Quand elle est d’origine bactérienne et surtout virale, elle est très contagieuse. Mais la conjonctivite peut aussi être confondue avec d’autres maladies oculaires, il est donc difficile de faire le diagnostic et dans ce cas un examen approfondi des yeux et du dessous des paupières doit être effectué.Si elle est bactérienne, la conjonctivite peut être traitée au moyen d'antibiotiques locaux ou par voie générale, si elle est virale, des collyres antiseptiques et antibiotiques sont prescrits. Ils permettent de soulager des douleurs et de prévenir d'une éventuelle surinfection bactérienne. Des antiviraux sont utilisés quand il s'agit d'une conjonctivite herpétique. Et si c’est allergique, l’élimination de l’allergène permet de faire disparaître les symptômes. Si ce n’est pas possible, des collyres à base d’antihistaminiques ou de corticoïdes, dans les cas plus rebelles, peuvent soulager et penser à la désensibilisation à l’allergène en cause.

Dossiers sur Allodocteurs.fr :

Questions/Réponses :

* Les réponses avec le Pr. Vincent Borderie, spécialiste de la cornée au centre hospitalier national d'ophtalmologie des Quinze-Vingts, à Paris

Mal aux yeux
  • Mots clés: