Carie : quels symptômes ? comment la soigner ?

  • Par kjhg

La carie est une infection dentaire qui détruit la dent depuis l'émail jusqu'à la pulpe. Le sucre et une mauvaise hygiène buccale sont les responsables de ce mal très répandu. Le traitement consiste à retirer les tissus lésés puis à obturer la cavité créée. Généralement la dent est préservée. Mais lorsque la pulpe est atteinte et la dent très délabrée, l'extraction est parfois la seule solution. Explications. Carie : quels symptômes ? comment la soigner ? Carie : quels symptômes ? comment la soigner ?

Définition : qu'est-ce qu'une carie ?

La carie est une infection qui détruit la dent de l'extérieur vers l'intérieur : d'abord l'émail, puis la dentine (dentinite) et enfin la pulpe (pulpite). L'infection est liée à la présence de bactéries (et notamment streptococcus mutans) retrouvées dans la plaque dentaire qui se déposent sur les dents.

La carie se présente généralement comme une tache noire ou une cavité. Elle peut apparaître sur n'importe quelle face de la dent et souvent dans des endroits difficilement accessibles par la brosse à dents comme dans les sillons des molaires, à la base de la dent, entre deux dents, sous un « plombage »…

"Les symptômes de la carie varient en fonction de son stade d'évolution. Généralement, si seulement l'émail est touchée le patient ne ressent pas de symptômes. C'est lorsque la carie atteint la dentine, que le patient ressent des douleurs modérées et une sensibilité au froid. Enfin quand la carie touche la pulpe de la dent, les douleurs peuvent être aiguës et les patients décrivent une sensibilité au froid mais aussi au chaud", selon le docteur Sofia Dubois, chirurgien-dentiste.

Une carie peut se compliquer d'un abcès dentaire lorsqu'elle progresse jusqu'à la pulpe (qui s'infecte) et que les germes atteignent l'extrémité de la racine de la dent provoquant une accumulation de pus au niveau de la dent ou de la gencive. "La douleur est particulièrement aiguë en cas d'abcès, ce qui pousse le patient à consulter", ajoute la spécialiste.

La carie peut survenir chez l’enfant dès l’apparition des premières dents de lait. Le « syndrome du biberon » est une forme sévère de carie dentaire qui peut survenir chez l’enfant du fait d’un contact quasi permanent des dents de lait avec un biberon contenant des boissons sucrées : les dents sont noires, surtout celles « de devant ».L’évolution des dents définitives peut être altérée par ce trouble.

La carie dentaire est une lésion des plus fréquentes, nous considérons que c'est une des affection les plus fréquente dans la monde (source 1), mais elle représente également la première cause de perte de dent.

"Le traitement d'une carie consiste à retirer la partie infectée et à consolider la lésion afin de sauvegarder la dent tant que cela est possible", explique l'expert.

Quelles sont les différentes formes de caries ?

Il existe plusieurs formes de carie :

Causes : comment se développe une carie ?

Carie : quels symptômes ? comment la soigner ?

Lorsque les brossages de dents sont irréguliers, la plaque dentaire, une fine couche collante et incolore, se développe et recouvre les dents. Elle est constituée de protéines salivaires, de déchets alimentaires (sucres et acides) et de bactéries.

Parce qu'elle n'est pas éliminée par le brossage, les bactéries comme le streptocoque mutans ont le temps de fabriquer des acides à partir du sucre qui détruisent l’émail de la dent et creusent progressivement un trou.

À terme, la plaque dentaire se calcifie formantun dépôt solide et résistant au brossage : le tartre. Le tartre estresponsable d'une inflammation des gencives appelée gingivite, qui fragilise les dents et prédispose aux caries.

Quels sont les facteurs de risque de la carie ?

Certains facteurs peuvent encourager la formation de caries :

Quels sont les symptômes d'une carie ?

1-Lorsque la carie ne touche que l'émail, le patient est généralement asymptomatique. La carie ressemble à une petite tache claire ou brune. Le dentiste peut la détecter grâce à un test de sensibilité thermique.

2-Lorsque la carie a atteint la dentine (dentinite) , certains symptômes se manifestent :

3-Lorsque la dent atteint la pulpe de la dent (pulpite), région très vascularisée et innervée de la dent, le patient ressent:

À ce stade, le tissu pulpaire se nécrose. Afin de conserver la dent, il est nécessaire de consulter au plus vite un dentiste.

Les symptômes de l'abcès dentaire

Si la pulpite n'est pas traitée, elle peut se transformer en abcès dit périapical . Dans ce cas, le patient ressent des douleurs intenses et sa gencive peut être rouge et gonflée.

Les complications de la carie

L'abcès né d'une carie, peut donner lieu à un gonflement du visage (cellulite) et provoquer d'autre complications telles que :

- une sinusite ;

- une fistulisation (formation d’un canal reliant l’abcès à la muqueuse ou à la peau, avec écoulement de pus);

- un granulome apical (à la racine d'une dent) qui peut aboutir à la formation d'un kyste apical (à la racine de plusieurs dents). En l'absence de traitement, ces affections peuvent engendrer une perte osseuse importante ;

-une septicémie est à craindre par la généralisation de l'infection à l'organisme par les voies sanguines et lymphatiques ;

- chez les patients immunodéprimmés, une dissémination à l'organisme peut être responsable de complications infectieuses à distance (articulaires, cardiaques, pulmonaires...)

- la perte de la dent : l'infection peut mener à l'extraction de la dent.

Comment prévenir une carie ?

Se laver les dents dès le plus jeune âge

Le brossage 2 x 2 minutes

À l'âge adulte, il est conseillé de conserver les bonnes habitudes adoptées depuis l'enfant :

De bonnes habitudes alimentaires

Attention ! Les microbes présents sur la brosse à dents peuvent se transmettre. Il est donc important que chaque personne ait sa propre brosse, qu’il convient de changer au moins tous les 2 mois.

À lire aussi

Diagnostic : comment savoir si l'on a une carie ?

Lors de la consultation, le dentiste réalise un examen clinique de la dent. Il applique une sonde fine et pointue sur d’éventuels défauts de surface dans l’émail. Si la sonde reste coincée dans une fissure, c’est un signe certain de carie de la dentine (dentinite).

La radiographie standard pour le diagnostic des caries est une radiographie bite-wing ou une radiographie rétro-alvéolaire (d’une seule dent). Il s’agit de détecter d’éventuelles caries dans la zone de contact entre les dents (carie proximale) et caries de la dentine qui se forment dans les profondeurs des fissures.

Quels sont les traitements d'une carie ?

Traitement d'une carie superficielle

Dans le cas d'une carie superficielle, le traitement consiste en la reminéralisation de la dent par l'application de vernis fluorés ou de scellement de sillons.

Traitement de la carie de la dentine (dentinite)

"Dans ce cas une intervention est nécessaire afin de retirer l'intégralité des tissus infectés. Il est nécessaire de combler la cavité formée. Elle est obturée avec de l'amalgame dentaire (mélange de métaux)", selon la dentiste Sofia Dubois.

Si la dentine est lésée en profondeur, l'obturation est réalisée grâce à une résine composite, en céramique ou en or conçue sur mesure à partir d’un moulage de la dent.

Traitement de la carie de la pulpe (pulpite)

En cas de carie profonde atteignant la pulpe, il faut dévitaliser la dent en retirant tout le tissu pulpaire : c'est la pulpectomie ou dévitalisation. L’intérieur des racines est ensuite obturé avec des cônes de gutta associés à un ciment de scellement.

Plus rarement, la pulpe est préservée grâce à un traitement permettant sa cicatrisation par un biomatériau placé au contact de la plaie. Nous parlons de coiffage pulpaire.

Parfois, l'extraction est inévitable

Si une trop grande partie de la dent est délabrée par la carie, le dentiste peut se résoudre à l'extraction de la dent qui sera remplacée par un implant ou un bridge.

En cas d’abcès dentaire, avant tout traitement,la prise d’antibiotiques est indispensable.

En complément d'un traitement adapté, l'homéopathie, la phytothérapie, l'aromathérapie et la naturopathie peuvent être efficaces pour calmer les symptômes d'une carie dentaire.

Homéopathie

L’homéopathie peut être utile aux personnes souffrant de caries dentaires :- Mezereum 5 CH, Kreosotum 5 CH et Fluoricum acidum 5CH, 1 granule le matin et le soir pendant toute la durée des soins et par cure d’un mois par trimestre à titre préventif.- Lorsque les dents sont touchées à la partie de la dent collée à la gencive, ajouter 1 granule par jour de Thuya 9 CH en attendant de consulter un dentiste. - Si les dents cariées sont grises, prendre Mercurius solubilis 9 CH, 3 granules trois fois par jour, en attendant de consulter un dentiste.

Phytothérapie

La phytothérapie peut être utilisée en cas de carie dentaire.

Prendre 10 gouttes de teinture-mère de calendula en bain de bouche après le brossage.

Aromathérapie

L'aromathérapie peut être efficace pour soulager une carie dentaire.

Appliquer 2 gouttes d'huile essentielle de tea tree sur la dent cariée et 10 gouttes dans un verre d'eau pour faire des bains de bouche (trois fois par jour).

Attention, des restrictions existent pour les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes. Lire impérativement les précautions d'emploi de toute huile essentielle avant utilisation.

Entretien avec le docteur Sofia Dubois, chirurgien-dentiste à Paris.

source 1 : Item 256 : Lésions dentaires et gingivales- Collège hospitalo-universitaire français de chirurgie maxillo-faciale et stomatologie

A lire aussi
Auteur :
Dora Laty, Journaliste santé bien-être
Experte : Dre Sofia Dubois, chirurgien-dentiste à Paris
Mis à jour par Dora Laty, Journaliste santé bien-être
  • Mots clés: