Acheter ses lunettes : les 10 points à savoir

  • Par kjhg

Beaucoup d’opticiens, des offres à foison, difficile de se retrouver dans le monde de l’optique. Les clés pour trouver vos lunettes au meilleur rapport qualité/prix.Acheter ses lunettes : les 10 points à savoir Acheter ses lunettes : les 10 points à savoir

Les lunettes coûtent cher, la Sécurité sociale les rembourse mal, et la prise en charge par les complémentaires santé est désormais plafonnée. Or c’est un achat incontournable. Quel que soit son défaut de vision, ce qu’il faut savoir.

1. Comment s’assurer de la bonne qualité des verres conseillés ?

Ainsi, une fatigue visuelle ou un inconfort qui s’installent après quelques heures de port peuvent trahir une qualité insuffisante. N’hésitez pas à retourner voir l’opticien. Par ailleurs, le verre minéral disparaît au profit du verre organique, en plastique ou en composite.

2. Peut-on adapter tous les verres sur toutes les montures ?

Non.

3. Quelle matière préférer pour les montures ?

4. Qu’apportent les verres haut de gamme ?

Ils sont fabriqués de façon individualisée. Toutes les zones du verre sont calculées pour réduire les aberrations optiques qui perturbent la vision.

5. Dans quels cas choisir des verres amincis ?

Acheter ses lunettes : les 10 points à savoir

« Dès que l’on commence à aborder des corrections à partir de 2 ou 3 dioptries, ce traitement est indispensable. Il optimise le confort et l’esthétique des verres », explique le Dr Subirana. Ces verres sont également conseillés pour les montures demi-cerclées.

6. Quand l’antireflet est-il vraiment utile ?

Cette option est recommandée lors de la conduite de nuit et lorsque l’on travaille sur ordinateur, afin de limiter les reflets renvoyés par l’écran. L’opticien la conseille sur des verres amincis, sachant que plus l’indice du verre est élevé, plus les reflets sont importants.

7. En cas de presbytie, puis-je me contenter de lunettes loupe ?

Elles dépannent, mais n’ont pas à se substituer à des lunettes prescrites par un médecin. N’étant pas parfaitement adaptées à la vue, notamment le centrage des verres, elles peuvent occasionner des maux de tête ou des yeux qui tirent en cas de port prolongé. De plus, les lunettes loupe ne tiennent pas compte d’un éventuel astigmatisme.

8. L’option “verres vision ordinateur” est-elle valable ?

Il s’agit en fait de verres progressifs comportant seulement les zones de vision de près et intermédiaire (à moins de 1 mètre).

9 Chez un enfant, à quoi faut-il faire attention ?

10. Comment serez-vous remboursé ?

Le remboursement s’opère en deux temps : par l’Assurance-maladie d’abord, puis par la complémentaire santé.

Remboursement par l’Assurance-maladie Pour une monture :

Pour les verres :

Remboursement par la complémentaire santé

Par exemple, si la monture coûte 150 €, les verres simples seront remboursés jusqu’à 320 € dans le cas d’une complémentaire santé individuelle.

A lire aussi
Auteur :
Mathilde Naja
Patrice Camacho, administrateur du syndicat des opticiens entrepreneurs (Synope)Dr Xavier Subirana, vice-président du Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof)
Article publié le
  • Mots clés: